Sesa-poetry
in

Interview de Sesa, la poétesse à suivre

Reading Time: 3 minutes

Sesa est une jeune passionnée de poésie et de slam. Habile de ses mots, elle partage généreusement son art sur les réseaux sociaux. Après l’avoir découvert sur Instagram, MALEBO a voulu en savoir plus sur elle. Rencontre avec cette poète nouvelle génération. 

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes à nos lecteurs ?

Bonjour ! Je suis Sesa. J’ai 20 ans et je viens de la Belgique. Je suis passionnée par tout ce qui touche à la poésie. J’ai publié « The Thrill of Victory » un recueil de poème qui parle du fait de se dépasser. Depuis 2016 je fais du « slam » ce qui veut dire que je fais des performances où je récite mes poèmes d’une façon rythmique et vive.

View this post on Instagram

— a self portrait maybe

A post shared by @ sesapoetry on

À quel âge as-tu commencé à écrire ?

J’ai commencé à écrire à l’âge de 6 ans. Je n’avais pas forcement commencé par des poèmes mais plutôt par écrire tout ce qui me passait par la tête.

T’es-tu tout de suite orientée vers la poésie, ou as-tu expérimenté d’autre styles d’écriture ?

Non pas du tout. J’ai commencé par écrire de la prose, ensuite mon écriture a évolué vers la poésie. J’ai écrit mon premier poème à l’école. Je pense que c’est là que je suis tombée amoureuse de la poésie.

Je puise mon inspiration de la vie quotidienne, c’est à dire que tout ce qui me passe par la tête et tout ce qui m’arrive. Vu que je suis une personne assez pensive j’écris aussi à propos de mes pensées.

Comment définirais-tu ton univers ?

Bonne question ! Je définirais mon univers comme une place remplie de mots et de couleurs. Je pense que ces deux choses-là me décrivent parfaitement. Les mots me fascinent et je suis vite inspirée par les couleurs vu que je peins parfois.

As-tu des influences littéraires ? Si oui, lesquelles ?

J’ai beaucoup été inspiré par les poésies de Tupac Shakur. Son recueil de poèmes « The rose that grew from concrete » m’a beaucoup influencée. J’ai ressenti une profonde honnêteté dans ses textes. Le poète Langston Hughes m’a aussi influencé par la simplicité de ses rimes. Ces deux artistes m’ont montré qu’être vulnérable, c’est être courageux.

Dans la vidéo « Carefree Dark Girl », on entend un extrait de ton dernier recueil. Celui-ci s’appelle “The Thrill of Victory”. Pourquoi ce titre ?

Tout d’abord faut que je mentionne le fait que j’aime beaucoup le rap oldschool, en particulier le groupe Wu-Tang Clan. « The Thrill of victory » vient d’un couplet de l’une de leur chanson « Triumph ». « The Thrill Of Victory » signifie « le frisson de la victoire ». Je trouve que ce titre va parfaitement avec le sentiment que l’on éprouve après avoir surmonté les épreuves importantes de la vie.

Y a-t-il un fil conducteur entre tous tes poèmes ? Si oui, lequel ?

Non pas vraiment. Quand il s’agit d’écrire je suis très impulsive. La poésie est une façon d’exprimer tout ce que je pense ou ressens et vu que mes sentiments et pensées varient, je ne trouve pas qu’il y a fil conducteur. Ou peut-être mon fil conducteur est de me baser sur ce que je ressens à 100%.

On assiste à une nouvelle émergence de la créativité noire chez les millenials aux quatre coins du monde ces derniers temps.“The Thrill of Victory” était-il une manière pour toi de participer à cette sorte de “renaissance” artistique ?

Non pas du tout. The Thrill of Victory était une façon pour moi de digérer toutes les choses que j’ai dû surmonter dans le passé. Au début je n’avais pas l’intention de le publier. Je voulais juste le garder pour moi. Finalement j’ai fini par le publier parce que les gens me disaient souvent que mes poèmes les aidaient et les motivaient. Je me suis dit que si ces poèmes m’ont aidé à guérir, il serait  bien de le partager avec ceux qui ont besoin d’être aidés.

La poésie est une façon d’exprimer tout ce que je pense ou ressens - Sesa Cliquez pour tweeter

Quels sont tes projets à long terme ?

Honnêtement j’ai quelque projets mais je ne préfère pas encore en parler. Je préfère travailler en silence. De toute façon ce que je peux déjà promettre c’est que je vais, sans doute, continuer à écrire des poèmes.

Où peut-on se procurer ton recueil ?

Mon recueil est disponible sur Amazon !

Suivez Sesa sur son compte Instagram : sesapoetry

Comments

One Ping

  1. Pingback:

Loading…

0

Commentaires

comments

photo-willy-b-rose

Willy B. Rose : le comédien qui dénonce

la-sapologie-inexploite

Sapologie : passe-temps ou potentiel inexploité ?